Ping pong d’Apple sur iTunes

Mercredi 1 septembre 2010, la grand messe de rentrée Apple à eu lieu avec son lot de nouveautés. Je ne vous épargnerai les éjaculations précoces sur les nouveaux iPod .. D’autres sites sont spécialisés là dedans. Je voudrais juste faire le point sur iTunes 10 et plus particulièrement Ping.

iTunes devient-il un réseau social ?

Désormais, après s’être enregistré, vous posséderez une page qui reprend les titres que vous aimez, c’est-à-dire ceux pour lesquels vous avez cliqué un bouton « j’aime » inspiré de facebook. Vous pourrez également laisser un commentaire modéré sous les albums. Voilà la définition d’un réseau Social selon Apple. Un peu light non ?

Où va la pomme …

Certes, c’est une première version et pour être gentil, on va dire qu’il y a une belle marge de progression « Sociale » sur ce nouveau service.

Aujourd’hui le public connait très bien les réseaux sociaux grâce à facebook ou Twitter et ne se laissera pas berner. Un réseau s’organise autour de l’utilisateur, il le contrôle, le modère et interagit simplement avec ses friends/followers.

Le service Ping lui, est articulé autour des artistes et n’a comme seul but, vendre des disques en utilisant le marketing de réseaux. Concrètement, Apple cherche à créer des fan-bases pour, à terme, faire de la prospection ciblée qui devrait « transformer » beaucoup plus qu’un mailing hebdo généraliste.

Allééé … on ouvre les paris, les prochains mails d’iTunes que vous recevrez comprendront les 3 catégories musicales que l’on vous a demandées à l’inscription, et que ces catégories reprendront les nouveautés ainsi que les albums les plus “aimés” par la communauté.

Bref, faire du marketing de réseau est un moyen efficace pour vendre de la musique, sauf que dans cette méthode de vente, celui qui anime son réseau est rémunéré pour le faire, il touche une commission. Là, Apple nous propose de faire de la recommandation musicale gratuitement avec comme ultime but : gonfler le chiffre d’affaire de la société Californienne …

Quels avantages sociaux ou commerciaux apporte ce service à l’utilisateur ? Pourquoi passerait-il du temps à naviguer dans les abîmes d’iTunes si le seul but est de rendre public ses goûts musicaux ??? Ce service ne sert donc qu’a valoriser son Ego en montrant aux autres qu’on a une culture musicale riche … ça intéresse qui ?

En l’état, je ne pense pas qu’Apple réussisse sur ce marché (réseau social), les connexions avec de vrais réseaux sociaux sont trop étroites (pour ne pas dire absentes), l’import de friends trop laborieuse et la valeur ajoutée du service inexistante. A mon sens, ce concept est trop inspiré de MySpace, un service usé en voie d’extinction.

Apple Start your photocopier.

Dans le marketing de réseau et la recommandation musicale, de bons exemples sont à prendre chez Spotify ou Deezer. La création de playlists publique que l’on peut écouter gratuitement en streaming a un intérêt et le concept fonctionne. Ce n’est pas ce que propose la firme de Cupertino, elle demande à ses “clients actuels” de recommander à des “clients potentiels” tel ou tel disque en vente. C’est un peu limite, pourtant l’idée n’est pas inintéressante, cela pourrait être envisageable si celui qui génère des ventes grâce à sa page pouvait accumuler des points iTunes pour acheter lui même de la musique. Mieux encore, faire un programme d’affiliation où des ”entités” (site musicaux, Dj, journalistes, passionnés …) pourraient créer des listes de recommandations (compils), des playlists hebdo …etc. Mais ce n’est pas (encore?) le cas.

S’il y a un point où Apple sait faire la différence, c’est réellement sur la qualité des produits et la simplicité des concepts. L’ensemble de la gamme logicielle le prouve sauf iTunes qui est pourtant LE logiciel phare et incontournable de l’enseigne. On attendait une version 10 complètement revue (un clin d’œil à la transition entre OS9 et OS10) La réalité est un mauvais lifting, où des services sans rapports s’empilent dans une colonne latérale indigeste.

En espérant que la version 11 sache se réinventer comme iMovie, ou OSX en leur temps …



3 Commentaires

  1. Alain THOMAS on 3 September 2010

    yep comme disait très justement Franck (Mahon) Ping est le seul réseau social qui connait ta carte bleu avant même que tu aies fini ton inscription sur le service :P

    Ca fout les jetons.

    C’est surtout le look spartiate et le contenu qui m’effraient moi. Cherche seulement Joe Satriani, ou Aznavour ou Pavarotti (là c’est pire impossible d’avoir une date de concert :P )

    Je sais pas s’ils nous prennent pas un peu pour des pommes sur ce coup là, non ?

    Ce qui est sûr c’est que le philanthropisme cupertinien ne va pas nous apporter un “service” sans nous inciter au passage à augmenter les stocks options d’iPapy…

    M’enfin on a sans doute mauvais esprit ;)

  2. Hugues on 3 September 2010

    A la base, écouter de la musique, c’est quand même s’évader du quotidien. ça ne me parait pas très compatible avec des considérations marchandes, et du coup je vois mal comment le iTunes pourrait se centrer sur l’achat et la vente de musique, tout en restant un lieu convivial.
    Je serais encore plus sévère: MySpace est un endroit où l’on pouvait être créatif. Spotify est un endroit d’abondance. Sur ITunes on a aucun des deux.
    Bien sûr on peut toujours dire que ce n’est que la première étape.
    A part qu’il est très rare que le client donne une deuxième chance à un site qui ne lui plait pas une première fois.
    On verra avec le streaming…

  3. Fred Galliné on 4 September 2010

    le streaming voudrait dire “licence globale” .. et là ça coince un peu partout …
    Sinon pour iTunes en “reseau social”, on vient d’apprendre ça : http://www.lepoint.fr/tiny/1-1232163

    ceci explique cela (?)

commenter cet article